Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 22 octobre 2015

Les ennemis de la vie ordinaire

les ennemis de la vie ordinaire.jpg

"peut-être que si on écrit on se surveille mieux. on essaie de se tenir pour pas avoir le coeur crevé à lire le lendemain je me suis fait un fix, deux fix, trois fix et ça va vraiment pas mieux, je douille. peut-être que ça cadre, un journal, ça permet de se fixer des adjectifs, alors pourquoi pas"

Lire la suite

mardi, 20 octobre 2015

Solal Aronowicz : Holocauste

solalaronowicz.jpg

« Ce n’est, peut-être », en effet, « qu’une obscure parabole qui pourrait nous en dévoiler plus sur ce qui se trame vraiment, derrière cet immense paravent noir laqué […] »

Lire la suite

mardi, 15 septembre 2015

Liberté conditionnelle

liberté conditionnelle.jpg

« - Et jusqu’à quand vas-tu dépendre de ce règlement ?
- Jusqu’à ma mort… répondit-il faiblement.
 »

Lire la suite

mardi, 08 septembre 2015

Champion

champion.jpg

« Dans cette histoire, personne n’est là pour plaire, juste se faire comprendre. Il sera question d’effraction, paires de claques, mort naturelle, et si la démonstration l’exige, quelque chose pourrait brûler, on verra. Le sujet, c’est Fabien, Fabien c’est moi, et c’est ma mère qui en parle le mieux. Fabien n’est pas un cadeau, n’est pas le centre du monde, pourrait faire des efforts, n’ira pas loin, pourrait se coiffer avec autre chose qu’un râteau, va s’en prendre une, va se retrouver en pension.
A part ça, j’ai quatorze ans. Du moins, j’avais »

« Je n’ai rien oublié. Juste les noms, les dates, les gens, mon rôle et l’histoire. Pas grand-chose. »

Lire la suite

lundi, 11 mai 2015

Sous les draps et autres nouvelles

sous les draps.jpg

Lire la suite

lundi, 23 mars 2015

En avant-première ! : La surface de réparation

la surface de réparation.jpg

Un entraîneur solitaire, un syndrome d'Asperger, une famille délétère.

Lire la suite

lundi, 09 mars 2015

La vie de jardin

la vie de jardin.jpg

 

"Elle se dit que les industriels perçoivent nos désirs avant que nous ne désirions. Leurs spécialistes explorent les régions sauvages de nos âmes et attrapent nos rêves pour lire dedans, en prennent de petits morceaux et les transforment en objets tellement adaptés à notre imagerie que nous finissons par y voir ce qui manque à notre bonheur. C'est peut-être ça, le capitalisme : plus que la dictature de l'argent, la dictature de l'inconscient collectif et des rêves communs."

 

Lire la suite

vendredi, 20 février 2015

Mâlezheimer

littérature, roman, dostoievski, littérature, roman, dostoievski, littérature, roman, dostoievski,  

Quand la Mémoire fauve leur revenait, Les possédés faisaient L'éloge des femmes mûres.

 

mercredi, 18 février 2015

Lâchées, les âmes errent

la femme rompue.jpg le reste de sa vie.jpg à l'abri de rien.jpg

La femme rompue passera Le reste de sa vie A l'abri de rien

mardi, 17 février 2015

Don d'oubli, quitté

les pays immobiles.jpg nous sommes tous.jpg  l'imposteur.jpg

Dans Les pays immobiles, Nous somme tous à égale distance de l'amour, affirme L'imposteur.

mercredi, 11 février 2015

Gêne acide

le gros coup.jpg purge.jpg fatras.jpg

Le gros coup de la Purge, quel Fatras !

mardi, 10 février 2015

Mise au dring

quand elle était gentille.jpg l'échappée.jpg pitié pour les femmes.jpg

Quand elle était gentille, L'échappée avait le droit de rentrer.
Au fond, il éprouvait une certaine Pitié pour les femmes.

jeudi, 05 février 2015

Nue miss mate

 

 

j'attends.jpg les jambes d'alice.jpg petit éloge de la vie de tous les jours.jpg

J'attends, entre Les jambes d'Alice, le Petit éloge de la vie de tous les jours.

mardi, 03 février 2015

Le si, lancé, dort.

toutes les familles ont un secret.jpg la peur qui rôde.jpg le silence des esprits.jpg

Toutes les familles ont un secret, mais La peur qui rôde cultive Le silence des esprits.

lundi, 02 février 2015

Hante et tente

épouse modèle.jpg odeur du minotaure.jpg l'obsesseur.jpg

L'épouse modèle humait encore sur son cœur L'odeur du Minotaure déposée par L'obsesseur