Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 13 novembre 2006

Le jour où j'ai tordu mon pied dans une étoile...

medium_lejourou.jpg" J'appelle ça des étoiles parce que ça y ressemble et parce qu'à chaque obus qui tombe, c'est une étoile qu'on décroche du ciel... " L'étoile, ce trou d'obus auréolé d'impacts où son pied s'est tordu, Luka ne l'a pas vu à temps, alors qu'il courait avec d'autres enfants dans une rue de Sarajevo..., le reste, il l'a trop bien vu, et compris grâce à Melika, au professeur-docteur Dizdar, à l'homme aux chiens, à Lolpirdaï le casque bleu africain, ces personnages attachants qui ont réussi à garder un brin d'humour dans la tourmente. C'est un conte, une histoire simple, pudique, forte et délicate. Les grands drames se murmurent mieux qu'ils ne se crient"


"Le jour où j'ai tordu mon pied dans une étoile" est le premier roman de Christian Leconte, correspondant de presse français (Ouest France) qui vivait à Sarajevo à l'époque (1996) et ce depuis plusieurs années.
Une évocation de la vie quotidienne - avec ses dangers, ses horreurs, ses bonheurs fragiles - des habitants de cette ville assiégée, menacée de "nettoyage ethnique", telle que vue par un enfant plus lucide que bien des adultes. Une postface met l'accent sur les énormes carences des dispositifs modernes de gestion internationale des conflits.

15:10 Publié dans contes rendus | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.