Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 17 novembre 2006

Portrait

medium_transfuge-novembre_2006.jpgLe site du magazine Transfuge propose un dossier consacré à un auteur méconnu (de moi-même entre autres) impressionnant. Ce dernier qualificatif s'applique aussi bien à l'article qu'à l'auteur, Philip K. Dick


medium_Philip_K._Dick.jpg"Culte, barré, génial, drogué, dépressif, gnostique, visionnaire, les qualificatifs pour définir Philip K. Dick sont légion. Et la liste n'est pas exhaustive. En 40 romans et plus de 130 nouvelles, ce travailleur acharné, toujours à la marge, a fait sauter toutes les barrières: celles des genres littéraires, d'abord, en titubant allègrement entre SF, fiction spéculative et littérature générale. Celles de la société américaine des années 60 ensuite, dont il fera exploser consciencieusement les valeurs en se servant de la science-fiction pour critiquer le présent. Enfin, en ouvrant les portes de la perception à des millions de fans en les conduisant dans l'eau-delà du réel. A l'occasion de la sortie au cinéma de A Scanner Darkly, Transfuge l'a recherché de l'autre côté du miroir."

 

 

(Propriété image et texte : http://www.transfuge.fr)

Les commentaires sont fermés.