Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 20 novembre 2006

La femme dans le frigo

medium_la_femme_dans_le_frigo.jpgIl faut attendre un peu moins de la moitié du livre pour parvenir à ce cadavre de femme dans le frigo... les 125 pages précédentes sont assez longues ; et le livre n'est pas très épais.. je me suis un peu ennuyée à la première moitié, non pas que chaque histoire doit être pleine d'action et de rebondissements, je ne cherche pas Harlan Coben dans toutes mes lectures, non, mais j'ai eu du mal à comprendre cet intérêt marqué de l'auteur pour les tenues vestimentaires des personnages principaux et secondaires...


Vous allez me dire que je ne suis pas norvégienne.. je ne travaille pas sur une plateforme pétrolière, je ne connais rien à la politique de ce pays.. Et vous avez raison.. mais voilà..

Chaque héros a un coeur, ses histoires.. l'histoire de coeur de celui-ci reste assez classique.. quelques phrases joliment tournées..

L'intrigue.. elle démarre lentement, puis à la seconde partie le rythme s'accélère... mis à part le tête-à-tête entre le "héros" et une des protagonistes.. toujours un peu long.. la partie se corse un peu.. mais pas trop.. le dénouement est assez inattendu, malgré tout.. les plus perspicaces auront commencé à douter bien avant la fin...

Dans l'ensemble, je suis assez déçue, le titre titille, tyrannise presque d'horreur son futur lecteur... en tout cas je n'ai pas eu d'hésitation à ouvrir la porte de mon frigo une fois le livre refermé.. Pas de quoi en perdre la tête !

Note : 04/10

Les commentaires sont fermés.