Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 29 décembre 2006

Avenue du Maine

medium_max-06.jpgDifficile de trouver le recueil dont est extrait ce poème de Max Jacob."Oeuvres burlesques et mystiques de Saint-Matorel, 1912. Mais où l'ai-je donc trouvé alors ? Ahahahahahha, je ne vous le dirai pas !

Rooo la vilaine !

 


Les manèges déménagent

Manège, ménageries, où ? ... et pour quels voyages ?

Moi qui suis en ménage

Depuis… ah ! il y a bel âge !

De vous goûter, manèges,

Je n'ai plus... que n'ai-je ?…

L'âge.

Les manèges déménagent

Ménager manager

De l'avenue du Maine

Qui ton manège mène

Pour mener ton ménage!

Ménage ton ménage

Manège ton manège.

Ménage ton manège.

Manège ton ménage.

Mets des ménagements

Au déménagement

Les manèges déménagent,

Ah ! vers quels mirages ?

Dites pour quels voyages

Les manèges déménagent.

Commentaires

je l'adore ce poème il est vraiment génial, à part quand on tombe dessus pour la première fois dans un bac de français lol on est un peut perdu mais sinon il est génial ;)

Écrit par : pucinète | lundi, 22 juin 2009

Jean Orizet serait il un ami commun?

Écrit par : Seif | lundi, 16 mai 2011

Les commentaires sont fermés.