Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 02 janvier 2007

A vendre invendus

medium_a_vendre_invendus.jpgSucculent.. à déguster tranquillement, une par jour, ou deux, pas plus.. de ces petites annonces à faire rougir le grand chaperon, à faire rugir un loup au ventre plein..

Quatrième de couverture :
Voici un recueil d'annonces qui, contrairement aux apparences, sont assez coûteuses car l'humour décapant qui les caractérise n'est pas forcément gratuit. En effet, grâce au talent des auteurs, elles mettent en lumière ce qui fait la richesse, mais aussi l'ambiguïté de la langue française. C'est pourquoi ce livre devrait ravir les amoureux de sémantique, et ceux qui essaient de l'apprendre. Ainsi, « Notaire qui cherche clerc obscur », c'est de l'homonymie. « Recherche mauvaise graine pour fleurir Mérogis », c'est un exemple de paronymie. « Bigame cherche lunettes double foyer » et « Cuisinière cherche maître queux pour passer à la casserole », c'est peut-être de la polygamie et de la pornographie, mais surtout de la polysémie ! Et si vous aimez l'humour pétillant, ne ratez surtout pas celle-ci : « Couple de Champagne vent flûte traversière »...

Les commentaires sont fermés.