Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 27 janvier 2007

Immobile

medium_immobile.jpgBien que je n'aie pas connu ma dernière mère, je me souviens toujours de la pénombre humide, de la chaleur écrasante de ce tunnel si étroit, coincé parmi tant d'organes digestifs, où la lumière est encore un rêve. Tout semble provenir de là; de la profondeur des origines coulent les premiers pleurs de l'être. Maintenant je suis devenue moi aussi une origine que j''espère stérile, desséchée, ne pouvant procurer ni joie ni peine, fabriquer ni héros ni lâche. Car ma mère inconnue a eu l'infortune d'enfanter une lâche. Je suis une lâche. Ce n'est pas tout à fait sa faute, elle n'a pas voulu d'enfant. Elle n'a pas espéré ma venue, c'est pourquoi elle s'est détournée de moi dès le premier jour. Ma naissance est due à ma propre volonté. Je dois naître.

Les commentaires sont fermés.