Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 03 février 2007

La suite des Misérables

medium_Miser54443.gifUne bataille juridique autour des Misérables


En France, la première chambre civile de la Cour de cassation a estimé mardi qu'on ne pouvait pas interdire une suite au roman Les Misérables de Victor Hugo. Le jugement précise toutefois que cette suite, contestée par les héritiers de l'écrivain, devait respecter le nom de l'auteur initial et l'intégrité de son œuvre, tombée dans le domaine public.
La chambre a cassé un arrêt de la cour d'appel de Paris du 31 mars 2004, qui avait donné raison aux héritiers de l'écrivain. Ils avaient déposé en 2001 une plainte contre François Ceresa, qui avait inventé une suite à l'œuvre phare de leur aïeul.
L'affaire a été renvoyée devant la cour d'appel de Paris, autrement composée, afin qu'elle examine les deux livres de François Ceresa, Cosette, ou le temps des illusions et Marius ou le fugitif, édités par Plon.

 

Source : lelibraire

Les commentaires sont fermés.