Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 23 février 2007

Gen d'Hiroshima

medium_2908981637_08_AA240_SCLZZZZZZZ_.jpgGen d’Hiroshima est une œuvre autobiographique ; son auteur, Keiji Nakazawa, livre son témoignage sur la bombe atomique qui frappa sa ville, Hiroshima, le 6 août 1945.

Cette bande dessinée n’a d’équivalent  dans le monde  que Maus d’Art Spiegelman٭..


Avec « Gen », Nakazawa s’est créé un jumeau pour raconter l’horreur de ce qu’il a vécu. Les images d’Hiroshima en feu, et de ses morts et blessés à la peau fondue, sont d’une puissance rarement égalée. Toute la souffrance des quatre vingt mille personnes mortes à Hiroshima sont dans les dessins du Mangakan. Mais Nakazawa va plus loin encore : il décrit ce qui a été peu dit sur Hiroshima : la vie après la bombe, ses séquelles, la reconstruction d’Hiroshima, ses enfants orphelins, ses mafieux et ses GI’s. Ce travail d’historien explique la présence de Gen d’Hiroshima au programme des écoles japonaises. D’abord destiné aux enfants, ce manga a vite touché un large public, demeurant à jamais un témoignage.

٭Art Spiegelman décrit dans Maus  l’expérience de sa captivité dans les camps nazis.bouleversant.

Les commentaires sont fermés.