Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 18 mars 2007

D'un noir éclair mêlés

D'un noir éclair mêlés, il semble

Que l'on n'est plus qu'un seul.

Soudain, dans le même linceul,

On se voit deux ensemble

Près des flots aux chantants adieux

Dinard tient sa boutique...

Ne pleure pas : d'être identique,

C'est un rêve des dieux.

 

Paul-Jean Toulet, Extrait de Contrerimes

Les commentaires sont fermés.