Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 11 avril 2007

Manga-rgantuesque

Psssst, Agent Ben ! Le libraire consacre un deuxième article aux mangas ! Il est titré : "Pourquoi aimons-nous les mangas?"

Je trouve en effet que c'est une bonne question !

Dans cet article donc, il parle du seinen ( Monster, thriller génial, XXth Century Boys, suspense insoutenable, Seizon life), du Gekiga (Coups d'éclat, Les larmes de la bête), et du Jôseï (All my darling daughters, Diamonds, Strawberry shortcakes).

Ils donnent aussi quelques références manga-rgantuesques :

 


Seinen :

medium_old_boy.jpgPrésentation de l'éditeur

10 ans...
10 ans qu'il est enfermé dans cette chambre d'hôtel transformée en prison de luxe. 10 ans qu'il n'a pour seul contact avec l'extérieur qu'un poste de télévision et les sarcasmes de ses geôliers. Seul, sans personne à qui parler, il a fini par en oublier sa propre identité. Puis, soudainement, le voilà libéré, sans aucune explication. Libre de reprendre le cours de sa vie ou, du moins, d'en recommencer une nouvelle. Mais est-il aussi libre que ça ? Son bourreau en a-t-il vraiment fini avec lui ?

Si vous n'avez pas vu le film, commencez donc par le manga... :-) Ca f'ra moins mal...

 

medium_seizon_life.jpgPrésentation de l'éditeur
Atteint d'un cancer, Takeda n'a plus que six mois à vivre. Désespéré, il décide de s'épargner une lente agonie. Mais au moment où il s'apprête à se pendre, le téléphone sonne : la police a retrouvé le corps de sa fille, Sawako, disparue il y a plus de quatorze ans. Au japon, la prescription pour un meurtre est fixée à quinze ans. Takeda n'a plus que six mois... Six mois à vivre, six mois pour retrouver le tueur et le faire condamner... Après quatorze ans de silence et d'obscurité, le lien familial renaît.

 

 

medium_20th.jpg

En résumé :

Prix de la meilleure série.
Kenji est un commerçant tranquille... jusqu'au jour il découvre l'existence d'une organisation clandestine dirigée par l'énigmatique Ami qui utilise un symbole intimement lié à son passé comme signe de ralliement...L'un des best-sellers des mangas, en résonance avec les préoccupations du Japon d'aujourd'hui. Sens de lecture japonais.
 

 

Je passe maintenant le relai à l'Agent Ben, après tout, c'est son domaine, le manga.. Itizeu spécialiste.. A toi de jouer vieux !

13:05 Publié dans Fury Manga | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature, manga | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.