Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 18 avril 2007

Et le copyright alors ?

Capté dans le magazine Marianne n°509 :

A COUTEAUX TIRÉS.

« Mon mari ? Des sushis »

L’art ancestral de la coutellerie japonaise vient de faire une nouvelle victime. Une femme de 32 ans qui en avait assez que son mari al tabasse avait décidé de se venger. Une nuit de la semaine dernière, elle lui fracasse donc le crâne durant son sommeil, à l’aide d’une bouteille de vin. Or, après son geste fatal, elle se rendit compte que l’on ne se débarrasse pas si facilement d’un corps. Que faire ? Bien plus lourd qu’elle le mari était intransportable… à mois de le réduire en pièces détachées. Le cadavre fut donc découpé façon sushis et éparpillé façon puzzle aux quatre coins de Tokyo. Bien vite les enquêteurs se doutèrent de l’identité de la dépeceuse qui, du reste, ne chercha pas à nier. 

 

medium_out.jpgEt là, j'ai immédiatement pensé au polar Out dont j'ai fait le "conte rendu" il y a quelques mois... La seule différence avec ce fait divers, c'est le fameux geste fatal : dans le polar, la femme battue étranglait son mari avec une ceinture... Alors... Y a-t-il non respect du copyright ?

Les commentaires sont fermés.