Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 21 avril 2007

Le Jardin des supplices

medium_arton321.jpg"C'est que l'art ne consiste pas à tuer beaucoup… à égorger, massacrer, exterminer, en bloc, les hommes… C'est trop facile, vraiment… L'art, milady, consiste à savoir tuer, selon des rites de beauté dont nous autres Chinois connaissons seuls le secret divin… savoir tuer !… Rien n'est plus rare, et tout est là… Savoir tuer !… C'est-à-dire travailler la chair humaine, comme un sculpteur sa glaise ou son morceau d'ivoire… en tirer toute la somme, tous les prodiges de souffrance qu'elle recèle au fond de ses ténèbres et de ses mystères...


Voilà !… Il y faut de la science, de la variété, de l'élégance, de l'invention… du génie, enfin… Mais, tout se perd aujourd'hui… Le snobisme occidental qui nous envahit, les cuirassés, les canons à tir rapide, les fusils à longue portée, l'électricité, les explosifs… que sais-je ?… tout ce qui rend la mort collective, administrative et bureaucratique… toutes les saletés de votre progrès, enfin… détruisent peu à peu, nos belles traditions du passé… Il n'y a qu'ici, dans ce jardin, où elles soient encore conservées tant bien que mal… Que de difficultés !… que d'entraves !… que de luttes continuelles, si vous saviez !… Hélas ! je sens que ça n'est plus pour longtemps… Nous sommes vaincus par les médiocres… Et c'est l'esprit bourgeois qui triomphe partout.."

Commentaires

Bonjour,
je découvre à l'instant votre très intéressant site, via Mirbeau, même si cet article n'est pas une parution récente. Je souhaite aussi attirer votre attention sur le travail mené à cette adresse:
http://jdsoperavirtuel.blogspot.com/
Il s'agit d'un opéra virtuel d'après le jardin des Supplices, justement.
Au plaisir de vous lire.
Bonne continuation!
Erik Viaddeff
PS: en ce qui concerne Jean Meckert, je suis tout à fait d'accord avec vous. On redécouvre peu à peu cet auteur, mais la reconnaissance de son style reste insuffisante.

Écrit par : VIADDEFF | mercredi, 15 octobre 2008

Les commentaires sont fermés.