Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 30 avril 2007

L'homme nie l'présent - extrait

"On tourne jusqu’à user nos semelles, jusqu’à s’en brûler la cervelle. Chaque passage supplémentaire fait fondre un peu plus la moelle épinière, on en oublie les maux d’hier. On maudit l’air qui remplit encore nos poumons, arrêtez vos sermons, laissez-moi réciter la même prière, si ça m’plaît, permettez que j’oublie un instant ces hommes qui décident d’être volontaire pour des homicides légendaires, laissez-moi oublier qu’ici sur Terre je contribue à l’élection de miss « univers sale », occupez-vous de vos narines gênées par les odeurs pestilentielles des horreurs estivales, soignez vos côlons irrités de rester sans-papier. Les uns testent un moyen d’échapper au contrôle sanitaire, sous peine d’être évacués par le haut hémisphère, les autres s’évanouissent dans la nature, à l’affût de la moindre ouverture… "

Premier roman érotique arabe

Avec la bénédiction du Hezbollah
LEXPRESS Livres 30/04/2007


Lune de miel entre la romancière syrienne Salwa al-Neimi et ses lecteurs du Proche-Orient. Ecrit en arabe, son roman érotique La preuve par le miel fait un tabac inattendu. Initialement tiré à 5 000 exemplaires par les éditions Riad el-Rayyes (Beyrouth), le livre est, depuis sa sortie en janvier, en tête des ventes au Liban et plébiscité dans le monde arabe. Le quotidien libanais Al-Akhbar, réputé proche du Hezbollah, a même salué l'audace et le courage de l'auteur, admettant qu'il s'agit là du «premier roman érotique arabe». La traduction française est annoncée pour le premier trimestre 2008.

Violence "nécessaire"

Allez voir un peu  ce qui arrive aux amateurs d'émissions télévisées abrutissantes.... (non non, ce n'est pas toujours un pléonasme..)

dimanche, 29 avril 2007

Anansi boys

medium_anansi_boys.jpg"Tout commence, ainsi que la plupart des choses, par une chanson.Au commencement après tout, étaient les paroles, et elles s'accompagnaient d'un air. Voilà comment fut créé l'univers et divisé le néant, comment les terres et les étoiles, les rêves et les petits dieux aussi bien que les animaux firent leur entrée dans le monde. Ils furent chantés"

Gros Charlie commence mal sa vie... Enfin, c'est son père qui lui commence mal sa vie. Il lui fait honte. Il le "ridiculise" aussi. Déjà son surnom. Il n'a jamais été gros, mais une fois que son père le surnomma de la sorte, tout le monde en prit le pli.

Gros Charlie par la suite n'arrange rien. Il va jusqu'à se tromper d'enterrement au cimetière, déclamant sans conviction un hommage posthume à son père devant une tombe qui n'est pas la sienne.. Même mort, son père le tourne en dérision...

Lire la suite

Le jardin dead haine

Jars, dinde, Eden

"Le jardin d’Eden n’est pas si paradisiaque qu’on le croit. J’ai vu le serpent desserrer les pans de chemise d’Eve, j’ai vu Adam perdre ses dents en croquant la pomme, manger le ver solitaire et puis tomber à terre. J’ai vu la vigne s’environner de ronces et aguicher Bacchus ivre de douleur ; Eve ôtée de toute pudeur se fit un string à partir de sa chemise, inventa le strip-tease et attisa le désir du pauvre Eros qui perdit le statut de héros des cœurs, sa flèche pointe désormais vers le haut. Le temps soûle Eve qui s’emporte contre Eole et Neptune. Elle n’a plus une tune et doit renoncer aux soldes d’été. L’hiver s’annonce rude, ne lui reste plus qu’à jouer les prudes et se faire un sac à main en peau de serpent pour ne plus paumer son portable. Qui plus est l’automne approche et avec lui les feuilles d’impôts tombent et se multiplient comme des petits pains. Une sacrée descendance à déclarer depuis le temps, ça commence à faire cher pour celle qui pêcha par la chair. Adam va encore lui passer un savon de Marseille, pour la débarrasser de toute trace d’impuretés.. Eve lavée de tout soupçon se lèvera et après avoir fait les comptes ira faire une compote de toutes ces pommes tombées à terre.. "

medium_couronne_d_epines.JPG

Futur overbooké

medium_futur_surbooke.2.jpg

samedi, 28 avril 2007

Un hérisson sans piquants

 L’élégance du hérisson de Muriel Barbery doit son succès au bouche-à-oreille enthousiaste des lecteurs.

medium_barbery.jpgQui aurait parié l’été dernier que L’élégance du hérisson de Muriel Barbery (Gallimard) serait non seulement un best-seller, mais aussi un long-seller ? Arrivé modestement sur le marché le 31 août 2006, il a été très vite porté par un bouche-à-oreille enthousiaste. Divertissant, léger, réconfortant, impertinent et bien sûr consensuel, les arguments ne manquent pas pour expliquer l’engouement qu’il suscite. Certains libraires comparent le phénomène à celui d’Amélie Poulain, d’autres à celui d’Anna Gavalda. Plus étonnant, ils reconnaissent ne pas être vraiment à l’origine de ce raz-de-marée, même s’ils ont ensuite couronné le livre du prix des Libraires 2007, qui a largement contribué à installer le succès. « Nous avons tendance à nous en attribuer le mérite, confirme Henri Martin (La Machine à lire, Bordeaux), mais je crois que ce sont les lecteurs qui ont donné le mouvement d’impulsion. Une chose est claire : ce succès confirme que des livres peuvent percer hors des circuits lourds. »

Capté sur livreshebdo

Partisan du moindre effort

Wikipedia se lance dans les résumés de livres

Wikipedia, base encyclopédique sur le web alimentée continuellement par les internautes, se lance dans les résumés de livres avec un nouveau service : WikiSummaries. 115 articles y sont proposés pour le moment.

Avec 350 millions de visiteurs par mois à travers le monde, et un site développé en 249 langues, l’encyclopédie gratuite Wikipedia a su tisser sa toile sur le web depuis sa création en 2002. Aujourd’hui, la base de données s’agrandit et se spécialise dans la littérature. Lancé cette année, WikiSummaries devrait proposer des résumés de romans, de pièces et autres textes, ainsi que des approfondissements, sur le modèle de la traditionnelle fiche de lecture : profil des personnages, étude par thème, analyse littéraire, résumé détaillé chapitre par chapitre …

115 articles sont déjà mis en ligne, même si le contenu de tous n’apparaît pas encore à la hauteur des engagements de la société. Wikipedia en appelle donc à la collaboration des internautes sur son site. 151 utilisateurs sont déjà enregistrés selon la société américaine. Outre les grands classiques tels Roméo et Juliette, ou Hamlet, les titres plus récents Père riche, père pauvre de Robert T. Kiosaky (Un monde différent), Les Chrysalides de John Wyndham (Terre de Brume) ou Les cerfs-volants de Kabboul de Khaled Hosseini (Belfond et 10/18) figurent parmi les articles les plus consultés.

capté ici

Mots dans le désordre

L’homme n’a pas inventé grand chose, il ne se différencie de l’animal que dans la finalité de son geste.. il est une araignée qui roule les feuilles de certaines plantes et fixe le tout à l’aide de son fil, afin d’en faire un cocon pour protéger ses larves, il est des gens qui roulent une certaine plante dans des feuilles, ou, pire, se font des fix, sous prétexte d’y trouver refuge, et deviennent des larves.. 

Paris est une fête

medium_2070364658.2.jpgDans Paris est une fête Hemingway nous fait revivre son Paris des années 20 alors qu'il est un jeune écrivain très prometteur.

Agé de 25 ans il nage dans le bonheur et ça se sent à la lecture de ce livre qui n'a pas pris une ride, et qui au contraire reste frais et nous donne l'envie de nous promener ce week end dans Paris.

Ernest nous invite à la flânerie le long de la Seine à observer les pécheurs, à descendre la Rue Mouftard pour  dévorer des yeux son marché appétissant.

Hemingway, après la rédaction  de quelques pages de romans aime à faire l'amour à sa femme et lui payer lorsque les finances le permettent de bons repas au café Lipps.

Sa ballades légère et intellectuelle le conduit tout naturellement à la closerie des Lilas où il discute littérature avec des poètes et des écrivains. "La closerie des Lilas était, jadis, un café oû se réunissaient plus ou moins régulièrement des poètes, dont le dernier, parmi les plus importants, avait été Paul Fort, que je n'avais pas lu. Mais le seul poète que j'y rencontrais jamais fut Blaise Cendrars, avec son visage écrasé de boxeur et sa manche vide retenue par une épingle, roulant une cigarette avec la main qui lui restait.

On y découvre sa complicité avec Gertrude Stein qui lui prodigue des conseils plus ou moins bien accueuillis par le jeune écrivain sur son écriture.

Enfin Hémingway aime à aller chercher des livres très chèrs à l'époque à la bibliothèque "Shakespear & cie" de la libraire Sylvia Bleach Rue de l'Odéon.

La lecture, les promenades, et la bonne nourriture seraient ils les secrets du bonheur?

Tous à Paris ce Week end il va faire beau!

                                                              Ben.

 

 

vendredi, 27 avril 2007

Quand la feuille blanche se libère de son angoisse

medium_20060909-origami-papier-decoupe-barque-gondole.jpg
medium_20060909-origami-papier-decoupe-arbre.2.jpg
medium_20060909-origami-papier-decoupe-colibri-fleur.jpg

Lire la suite

Ecrire pour être lu

medium_edito.jpgÉCRIRE POUR ÊTRE LU
par Marie Lamarre

L’écriture est le plus beau présent qui puisse être offert. Il constitue la notion même du partage. Un partage créatif, intellectuel, émotionnel.

L’écriture est pourtant moindre sans la lecture.

Je change d’avis.

La lecture est le plus beau présent qui puisse être offert…

 

ÉCRIRE POUR ÊTRE LU

 

Chaque récit ne vaut pas nécessairement la peine d’être lu par tous et chacun. À quoi bon se rendre au bout d’un divertissement qui ne nous apporte rien? Une perte de temps, en somme. Et puisque les tablettes de votre détaillant de littérature favori regorgent de titres, pourquoi ne pas aller directement au but?

 

Ces auteurs qui écrivent la romance et la fiction admettront qu’ils ne peuvent toucher qu’une quantité variable de gens. La qualité, donc l’appréciation des lecteurs, semble l’objectif logique à vouloir atteindre.

 

Lire la suite

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve

Fuir le bohneur de peur qu'il ne se sauve

Que le ciel azuré ne vire au mauve

Penser ou passer à autre chose

Vaudrait mieux

Fuir le bohneur de peur qu'il ne se sauve

Se dire qu'il y a over the rainbow

Toujours plus haut le ciel above

Radieux croire aux cieux croire aux dieux

Même quand tout nous semble odieux

Que notre coeur est mis à sang et à feu

Fuir le bohneur de peur qu'il ne se sauve

Comme une petite souris dans un coin d'alcôve

Apercevoir le bout de sa queue rose

Ses yeux fiévreux

Fuir le bohneur de peur qu'il ne se sauve

Avoir parfois envie de crier sauve

Qui peut savoir au fond des choses

Est malheureux

Fuir le bohneur de peur qu'il ne se sauve

Dis moi que tu m'aime encore si tu l'oses

J'aimerai que tu trouves autre chose

de mieux.

 Serge Gainsbourg

 

jeudi, 26 avril 2007

Plein d'eux se crée - extrait

"Laissons le mystère faire son office il vaut mieux se taire et fermer tous les orifices, terrer le moindre secret d’un regard indiscret, quitte à faire des sacrifices.. l’œil hagard traîne souvent sans arrière-pensée mais on ne sait jamais de quoi est fait le hasard, ni l’esprit humain, qui peut se révéler barbare ; pensez à l’effet produit si l’idée lui prend de mettre à nu ses envies..  souvenez-vous de l’effet papillon, de cette fée en haillons… bâillonnez les bouches décousues, ne causez jamais aux bavards, faites barrage aux rumeurs qui courent le long des boulevards, et murmurent  aux oreilles béates des murs bétonnés une flopée de sombres hypothèses. Cachez vos prothèses, ne montrez aucun signe de faiblesse, c’est là que le bas blesse, au niveau de la jambe de bois. "

Quid, quizz, couic

Allez vous instruire un peu :

Le quizz du Quid

L'encyclopédie Quid lance son Quizz pour dynamiser sa fréquentation, en mixant web et SMS. http://www.quid.fr/quidquizz.html

L'idée est bonne... Le problème, c'est qu'il vous en coûtera quelques SMS... Dommage !