Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 06 mai 2007

Trouver la mort - formule journalistique oiseuse

Pourquoi est-ce que, dans les médias, ne meure-t-on plus depuis des années ?
On n'y meurt plus, mais on y "trouve la mort".
Cette expression n'existe pourtant pas dans la vie courante : "Tiens, comment va ton petit chien ?" "Ecoute, il a trouvé la mort".
Il y en a qui ne trouvent pas leur public ; il y en a d'autres qui trouvent la mort. Parfois ce sont les mêmes. Mais pas toujours. Il y a ceux qui ont trouvé leur public et la mort, comme Claude François ou Jacques Brel ; il y a ceux, hélas beaucoup plus nombreux, qui n'ont pas trouvé leur public, mais qui ont trouvé la mort (c'est déjà une compensation) ; il y a ceux qui n'ont trouvé ni leur public, ni la mort (il y en a également beaucoup), et enfin ceux - c'est encore le sort le plus enviable - qui ont trouvé leur public... mais pas encore la mort.

extrait de Petit répertoire des lieux communs, Gilles Dal

15:55 Publié dans Un jour un mot | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature, mot, humour | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.