Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 25 mai 2007

Aux origines : le livre de ceinture

Capté ici

Les “livres de ceinture” [Girdle books, Beutelbücher] étaient des livres qui étaient reliés de telle façon qu’ils avaient une “queue” flexible qui pouvait être passée dans la ceinture en sorte de permettre un facile transport: lorsque le porteur voulait lire le livre, il lui suffisait de le prendre et de l’ouvrir. Lorsque le livre était lu sur une table ou un lutrin, la queue retombait par-delà le bord du support. Les livres de ceinture ont commencé d’apparaître à la fin du 13e siècle, gagnèrent en popularité au long des 14e et 15e, avant […] de passer de mode vers la fin du 16e siècle.

2b10ef41da1730dad90b69ca676e5b16.jpg
2a91723ab0f278a275fbb8046987146d.jpg
98f10c467bae316d89c5b6c587e8bc7e.jpg
Maintenant, on a ça :
d8125f2ea1a14920a4f3ac8e5f0487e2.jpg

15:25 Publié dans cultiver | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature, livre, histoire | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.