Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 29 mai 2007

Soûle, Eve ment - extrait

[...] C’était beau, c’était immense, si court, si intense, plein de tendresse, insensé, deux jours entre parenthèses, synthèse du bonheur parfait, dont la durée n’excède pas 72 heures. Après son départ, l’euphorie, le cœur engourdi, la douleur présente, mais pas encore ressentie, lèvres encore scellées de tant de baisers, témoins d’une torture à frôler l’extase sans pouvoir la toucher, à ne pouvoir finir la phrase sans commettre une erreur de syntaxe, à ne pouvoir conclure autrement que par l’absence annoncée depuis si longtemps. [...]

medium_Laroche07_-_Fantome.jpg
Lumière intense mais si brève...
capté ici

 

 

Les commentaires sont fermés.