Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 25 juillet 2007

NAUSICAA de la Vallée du Vent

60e011cb3c6b799cd9eda6d75d81b6d6.jpg

Série: Nausicaa.

Auteur: HAYAO Miyazaki.

Genre: Seinen (Aventure, écologie,fantastique)

Hyao Miyazaki est un réalisateur Japonais mondialement connu. Ces dessins animés font de lui un mythe vivant du cinéma d'animation. Le voyage de Chihiro, le Château ambulant, Princesse Mononoke ont connu partout dans le monde un succès populaire et les honneurs de la critique.

Nausicaa est le seul manga écrit par Miyazaki qui a fait ses premières armes graphiques à travers cette série qui a tenu en haleine des milliers de jeunes japonais, pendant plus de dix ans, dans le magazine Animage. Avec en trame de fond la défense de la nature, à une époque (le début des années 80) où le problème de l'écologie n'était pas aussi respecté, reconnu et médiatisé qu'aujourd'hui Miyazaki se montre visionnaire. Il dénonce dans "NAUSICAA" les méfaits de la civilisation industrielle sans conscience et les progrès technologiques de l'homme souvent utilisés à des fins militaires...

Sorti en Août 2006 le film d'animation est très réussi mais je conseille aux fans de mangas la redécouverte de la bande dessinée qui garde le charme naïf  et la fraîcheur d'une première oeuvre.

Le résumé ?

 


Après "la guerre des sept jours de feu" qui ravagea la Terre, un nouvel écosystème se forme et devient hostile à l'homme, responsable du cataclysme.
Les survivants vivent dans les rares régions viables, à l'écart d'une gigantesque forêt qui exhale des vapeurs mortelles et où règnent en maîtres des insectes géants...
Les humains s'organisent en plusieurs royaumes qui ne cessent de se faire la guerre.
La princesse Nausicaa, née dans la paisible vallée du vent, se retrouve confrontée à la guerre.
Bien décidée à mettre un terme à ses conflits fratricides elle cherche à percer les secrets de la forêt toxique et ainsi réconcilier l'homme avec son environnement...

Les commentaires sont fermés.