Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 12 août 2007

SIDDHARThA

899a65a17a1aa364c22f486e832022fb.jpgAuteur: Hermann Hesse

Titre: Siddhartha

 Pour ce livre "Siddhartha" Herman Hesse l' écrivain allemand a recu le prix nobel de littérature (en 1946) au lendemain de la seconde guerre mondiale  . 

 Ce ne fut certainement pas le fruit du hasard, et même on peut le voir comme  un beau symbole. Premièrement parceque   cet auteur  avait  toujours eu une vision pacifiste du monde et  prit partie  très tôt dans divers écrits avec Thomas Mann et d'autres écrivains Allemands contre la guerre et contre le nazisme. Deuxièmement parceque ce livre raconte l'histoire d'un homme cherchant la sagesse, et qui malgré ses fautes, ses "péchés" va se diriger vers le chemin de la rédemption.

                           Ce livre est le roman de l'initiation de Siddhartha, indien de l'époque du Bouddha historique qui se déroule au 6eme siècle avt Jésus Christ. Siddhartha fils de Brahmane très religieux, marque son indépendance d'esprit en voulant trouver la sagesse par lui même en dehors des institutions religieuses de l'époque. Il pars donc à travers l'Inde afin de parfaire son karma. Là, Siddhartha va être confronter à la réalité des hommes et se laisser corrompre par l'argent, le jeu, les femmes. Ce n'est qu'au bout de nombreuses mésaventures qu'il va trouver la paix intérieure, la purification de son esprit.

 Ecrivain confirmé (il a 45 ans quand paraît le roman) Hermann Hesse nous livre dans un style très épuré, un livre plein de sagesse et d'humanité, dans lequel il fait le rejet de toutes les doctrines, condamne le monde de l'argent, et fait l'éloge  d'une vie simple et  contemplative dans l'Inde du Bouddha.

                                                         AGENT BEN. 

08:55 Publié dans Petites merveilles | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Literrature | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.