Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 31 août 2007

La conjuration des imbéciles

4160da0ec6d43393ab54ff27b054b186.jpgIgnatus J. Relly est un gros garçon qui a 30 ans vit encore chez sa mère. Remonté contre ses contemporains, mysanthrope indécrotable, il vit dans sa petite chambre, où il passe son temps à écrire un essai politique visant à détruire la société américaine qu'il juge décadente et nocive à l'être humain, il prône un retour à des valeurs plus moyenageuses...

 L 'Homme est  cultivé, mais sa mère s'inquiète pour lui, il serait temps qu'Ignatus travaille... Contraint et forçé de se mettre au "taf" le gros est confronté à divers affairistes , arrivistes de tous poils, plus imbéciles les uns que les autres. Il fout la merde partout où il travaille et démontre ainsi son inadaptation totale à vivre en société.

Personnage hors norme le décalage avec ses contemporains est vraiment considérable et la cohabitation impossible...

Le roman est une suite de gags hilarants, il aurait pu être adapté par les monthy Piton.

Ignatus est un clown intellectuel qui nous fait rire tout le long de ce livre par ses projets farfelus et ses bouffoneries en tout genre.     John kennedy Tool a reçu le prix pulizer en 1981 pour cet OVNI de la littérature américaine.

             un livre vraiment drôle!

                                                   Agent BEN.

                                       EXTRAIT


Il avait abandonné ses classements du matin afin de confectionner l'écriteau, vautré sur le plancher avec des feuilles de carton, de la peinture bleue,peignant méticuleusement pendant plus d'une d'une heure. Miss Trixie avait marché sur l'écriteau pendant l'un des petits tours parfaitement inutiles qu'elle faisait de temps à autre dans le bureau, mais les dégâts s'éatient limités à une empreinte de pantoufle au coin du carton. La jugeant désagréable à l'oeil, Ignatus l'avait masquée en peignant par-dessus une version stylisée et fort spectaculaire d'une fleur de lys.

-C'est pas beau, ça? avait demandé M Gonzales quand Ignatus eut terminé l'affichage. Vilà qui confère au bureau un certain cachet.

-Qu'est ce que ça veut dire? demanda Miss Trixie en venant se planter juste sous l'écriteau qu'elle étudia avec une certaine frénésie.

-Bah, une simple signalisation, un guide, en somme, dit fièrement Ignatius.

-Je n'y comprends rien dit Miss Trixie. Qu'est ce qui se passe, ici?

-Puis se tournant vers Ignatius, elle ajouta:

Gomez, qui est cette personne?

-Miss Trixie, voyons, vous connaissez M.Reilly. Il travaille avec nous depuis une semaine, déjà.

-Reilly? Je croyais que c'étais Gloria.

-Retournez au travaillezr sur vos chiffres, lui enjoignit Gonzales. Nous devons envoyer cet état à la banque avant midi.

- Oh oui, c'est vrai. Nous devons envoyer cet état, accorda Miss Trixie aant de gagner les toilettes en traînant les pieds...

Les commentaires sont fermés.