Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 04 septembre 2007

National géographic "Spécial Manga"

965dc20f0d2f0302049e734678da570c.jpgL'excellent mensuel "NATIONAL GEOGRAPHIC FRANCE", élu meilleur magazine voyage et découverte 2007 (prix SPM 2007) consacre son numéro 96 du mois de septembre sur "le Japon sous l'influence des mangas".

Amateurs de Manga il faut absolumment acheter ce numéro! qui propose sur 20 pages une  étude sociologique du Japon à travers le Manga.

  Plus qu'un phénomène, le manga est un véritable mode de vie au Japon. Lus par les nippons de 5 à 90 ans le pays est le plus gros consommateur de manga au monde. le manga est une véritable industrie "poids lourd" qui pèse à lui seul dans le pays plus de 4 milliards d'Euros. En tête des ventes de presse, les magazines consacrés au manga font partie des plus gros tirages, pour certains plus de 20 000 lecteurs par semaines. Des millions de lecteurs chaque semaines, 50% de la population lit un manga au moins une fois par semaine. Les mangas révélent toutes les façettes culturelles, traditionnelles ou historiques du Japon.   Keiji Nakazawa livre son témoignage de  l'épisode dramatique de la bombe atomique dans GEN D'Hiroshima qui est étudié comme manuel d'histoire dans les écoles primaires du pays.

La ville de Kyoto a inauguré en 2006 le Musée international du manga hissant ainsi un art jusqu'ici juger marginal au tout premier rang de la culture japonnaise. Ceci n'est pas un hasard en effet le manga est aujourd'hui la véritable vitrine culturelle du Japon. Le manga s'exporte de pus en plus de part le monde, le pays a exporté plus de 12.5 milliards de biens culturels, ce qui place le pays juste derrière les Etats Unis dans sa capacité à exporter sa culture. Ce qui pousse le gouvernement japonais à prendre en compte un art jugé jusque là un peu léger.

db1c3eb04fffdb79d993ad0d0eb2bff1.jpg

On le lit dans le métro sur papier recyclable (l'objet est jetable), et nouveauté niponne sur son téléphone portable!

Les jeunes Japonais échappent à un quotidien très studieux à travers leurs héros préférés de Mangas à la sortie des cours  la mode est de reprendre les répliques de leurs héros et d'utiliser la philosophie de ceux ci. Les jeunes se réunissent déguisés en héros de mangas plusieurs fois par semaine dans des fêtes costumées appelées COSPLAY.

 Plus underground, mais estimé à plus d'un million d'adeptes les otakus fan de dôjinshi(manga érotique), collectionnent les images de leurs héroïnes fétiches  (Kawaï) et à Tokyo se réunissent dans les bars ultras branchés de la cité électronique d'Akihabara où des jeunes serveuses les accueuillent en soubrettes avec des formules du genre "bienvenue chez vous maître" et poussent parfois des "miaou" à la demande...

 

Une telle production génére de véritables fortunes, les mangaka (auteur de manga)  font partie des plus riches fortunes du pays et depuis quelques années années deviennent des stars mondialement connus, il n'est pas rare aujourd'hui que leurs oeuvres soient adaptées en films jusqu'à Hollywood (récemment Monster). Mais la route est longue et épuisante avant de réussir, le rythme de parution imposé aux auteurs et tel que certains tombent dans la dépression voir (si) l'épuisement physique.

Le manga donc est un art en plein essort que vous pourrez découvrir dans cet excellent numéro du National geographic dont les journalistes ont rencontré les plus grands auteurs de manga, qui parlent de leur métier, de l'Hisoire du Manga et du Japon d'aujourd'hui.

Un numéro collector pour les fans de Mangas!

AGENT BEN.

 

 

 

 

 

08:15 Publié dans Fury Manga | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Litterature, manga | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.