Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 24 septembre 2007

Ni d'Eve ni d'Adam

963e35930739a441afba44b0ecf8df5d.jpgAuteur: Amélie Nothomb

Titre: Ni d'Eve ni d'Adam

La stakhanoviste de l'écriture Amélie Nothomb fait de nouveau une rentrée littéraire en fanfare: livre placardé en grand format dans toutes les gares de France et de Belgique, oui la star des éditions Albin Michel est de retour et... Le livre est bon!

Amélie Nothomb signe là une sorte de suite de son roman "Stupeur et tremblement" roman à succés très drôle racontant ses aventures comme employée (belge) dans une grande multinationale Nippone.

Dans Ni d'Eve ni d'Adam qui est aussi réussi je trouve que son premier roman se déroulant au Japon, car aussi hilarant Amélie nous raconte son histoire d'amour (son koï) avec un jeune japonais de son âge  Rinri a qui elle donne des cours de français.

 "Stupeur et tremblements pourrait donner l'impression qu'au Japon, à l'âge adulte, j'ai seulement été la plus désastreuse des employés. Ni d'Eve ni d'Adam révélera qu'à la même époque et dans le même liu, j'ai aussi été la fiancée d'un Tokoïte très singulier" (Amélie Nothomb).

Le roman se lit vite et procure un rire franc, les anecdotes et l'autodérision d'Amélie Nothomb font mouche à tous les coups! 37d76a8e9c2d12a750d1cbbce14b8fa2.jpg

Amélie est une véritable héroïne de Manga.

AGENT BEN.

Extrait: Je me sentis extraordinairement stupide avec ma pédagogie à deux sous. Pour retomber sur mes pattes, je parlais de n'importe quoi: quels aliments mangeait-il ? Péremptoire, il répondit:

-Ourrrhhh.

Je croyais connaître la cuisine japonaise, mais cela, je n'avais jamais entendu. Je lui demandai de m'expliquer. Sobrement, il répéta:

-Ourrrhhh.

Oui certes, qu'étais-ce?

Stupéfait, il me prit le carnet des mains et traça le contour d'un oeuf. Je mis plusieurs secondes à recoller les morceaux dans ma tête et m'exclamai:

-Oeuf!

Il ouvrit les yeux comme pour dire: Voilà!

-On pronoce oeuf, enchaînai-je, oeuf.

-Ourrrhhh.

-Non regardez ma bouche. Il faut l'ouvrir davantage: oeuf.

Il ouvrit grand la bouche:

-orrrrhhhh.

Je m'interrogeai: était ce un progrès? Oui, car cela constituait un changemnt. Il évoluait, sinon dans le bon sens, du moins vers autre chose.

-C'est mieux, dis je, pleine d'optimisme.

Il sourit sans conviction, content de ma politesse. J'étais le professeur qu'il lui fallait. Il me demanda le prix de la leçon.

07:10 Publié dans contes rendus | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : littérature | | | |  Facebook

Commentaires

Je viens chez vous qui êtes une grande assidue de Hautetfort pour vous demander c'est quoi cet Hercule Viau, et je suis poli, qui inonde les 8 premières pages et qu'il faut chercher après lui, la publication des nouvelles notes ?
Merci si vous avez une réponse parce que c'est énervant, à la fin...
Bien cordialement
BR

Écrit par : Redonnet | lundi, 24 septembre 2007

Ah, vous aussi vous avez remarqué.. C'est pénible n'est-ce pas, l'on ne peut voir les véritables dernières notes publiées. Je me faisais encore la réflexion hier. Non je ne le connais pas, mais je pense que nous devrions lui en parler. Apparemment ce sont des notes antérieures qu'il (re)publie au fur et à mesure.

Amicalement,

A.

Écrit par : absolu | lundi, 24 septembre 2007

Des notes qui portent la mention : " publié il y a un mois, publié il a deux mois.."
Peut-être suis-je parano mais ça ressemble plutot à une entreprise délibérée de nuisance. Peut-être je me trompe...
Comme disait Brassens avec son accent du midi : "Je me suis trompé tellement souvent.."
Cordialement

Écrit par : redonnet | lundi, 24 septembre 2007

Je vous invite à lire le commentaire laissé sur le blog de notre ami Redonnet :
http://lexildesmots.hautetfort.com/archive/2007/09/21/savoir-lire-fascination-du-livre-et-desespoir.html

Écrit par : absolu | lundi, 24 septembre 2007

Tout cela n'a rien à voir avec ce bon livre d'Amélie Nothomb lisez le vous vous détendrez!
AGENT BEN.

Écrit par : Agent Ben | mardi, 25 septembre 2007

Bonjour, Amélie Nothomb, j'ose pas !!! Mais pour vous réchauffer encore plus, je vous propose une visite chez moi et qui s'accompagnera très bien avec la recette que vous avez déjà lue.
Amicalement Silvi

Écrit par : silvi | mercredi, 26 septembre 2007

Chère Madame,
On me fait part du problème dont il est question ici et dont je n'avais pas la moindre idée. Je me trouve en ce moment dans une région plutôt retirée du Honduras où j'ai un accès très limité à l'Internet, mais je tenais tout de même à vous envoyer un petit mot à ce sujet. Je ne m'occupe pas moi-même de la diffusion de mes textes ; on le fait pour moi. Si je comprends bien, on a fait preuve d'un zèle plutôt excessif en cette matière. Vous m'en voyez absolument désolé. J'ai demandé aux personnes responsables de cette maladresse de corriger la situation, dans la mesure du possible. J'espère que la chose est déjà faite.
Mes hommages, Madame.
Hercule Viau

Écrit par : Hercule Viau | jeudi, 18 octobre 2007

Les commentaires sont fermés.