Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 29 octobre 2007

L'âme de Kyudo

b8854abe7db5a88e30b24e6aad6cf6e7.gifTitre: L'âme du Kyodo

auteur: Hiroshi Hirata

genre: Historique Samouraï Arts Martiaux

Ce Manga que son auteur Hirata Hiroshi a présenté en avant première au Festival de la Bande dessinée d'Amiens 2007 et que j'ai eu l'honneur de rencontrer à cette occasion (comme quoi il faut toujours aller dans les festivals de bandes dessinées, les dessinateurs y sont toujours très accessibles) est un chef d'oeuvre.

                              Cet album ravira les amateurs d'arts martiaux tant l'esprit de ses arts martiaux est authentiquement retranscrit dans ce manga. Les dessins de Samouraï de Hirata dégagent toujours la même puissance, et servent encore une fois une histoire bien ficelée mêlant la petite histoire à la grande. 

A L' époque du Japon médiéval, au début du 17eme siècle une épreuve de tir à l'arc appelée Tôshiya est instaurée au temple de Sanjûsangen-Dô. Tentée par des Samouraïs  de tout le pays au péril de leur vie (l'échec dans ce tournoi se payait souvent par le seppuku*)pour faire honneur à leurs clans respectifs, l'épreuve consistait à faire passer le plus grand nombre de flêches d'un bout à l'autre du bâtiment sans toucher ni l'auvent ni le corridor de celui-ci.

Un jour alors que les Samouraïs du fief de Kii s'entraînent au tir  en rase campagne pour battre le record établit par le clan Owari un accident se produit: un paysan meurt transpersé par une flêche en pleine tête... De rage son fils Kanza se précipitte vers le Samouraï responsable du tir de ses hommes et lui tire une flêche entre les deux yeux... Sur le point d'être décapité sur le champs le jeune paysan est sauvé in extremis par le seigneur de Kii qui ayant remarquer le courage et l'habileté du jeune manant décide de l'instruire... au tir à l'arc. S'il réussit à battre le record établit et réputé imbattable par les théoriciens en arts martiaux, il sera fait Samouraï mais s'il échoue il devra s'ouvrir le ventre*... 

Le Samouraï du dessin japonais Hirata Hideshi (70 ans) nous livre  cette année son plus bel album.

 

AGENT BEN.

 

 

Les commentaires sont fermés.