Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 15 mars 2008

L'image innée (suite)

[...]

Je veux un endroit inconnu de tous, interdit à la tristesse, à tout ce qui blesse. Aucun objet contondant, aucun malentendu, aucun con malentendant.

Entre vous et moi, en toute confidence, je pense que c’est un coup de la providence. Soyons fous, oublions ce qui nous entoure, ce qui nous attache, ce qui nous angoisse. Perdons-nous quelques instants, le temps d’une éclipse, le long d’une ellipse. Faisons le tour de la Terre, sans la toucher, le système solaire est à nous, les planètes font place nette et nous permettent un écart de conduite, loin de leur orbite. Régler l’objectif sur la Lune, oublier d’atteindre les siens, se faire du bien. [...]

Les commentaires sont fermés.