Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 31 mars 2008

Météo... picarde

Je l'ai mis près de la fenêtre, qu'il profite un peu de la lumière. Elle n'est pas habituelle de notre ciel (si) souvent gris. Comme si l'atmosphère, délaissant ses atours, ne souhaitait pas (plus) nous plaire.

Est-ce la faute aux plaines, dépourvues d'élan vers elle ? Aux oiseaux, et leurs couleurs un peu ternes ? Faut-il en vouloir à la grise mine des terrils, à l'obscurité du charbon ? Et la craie, avec sa blancheur maladive, n'a que bien peu d'attrait pour un ciel bleu d'été. Pourtant, le blanc se marie bien avec le bleu, regardez les cerisiers en fleurs, effleurant de leurs doigts blancs le velouté d'un azuré ravi de ces attentions...

Les commentaires sont fermés.