Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 01 avril 2010

Gravité céréalière

Je pense que la cuisine a développé une théorie de la gravité tout à fait personnelle. Surtout entre le frigo et l'étagère. Surtout pour les boîtes de céréales, qui échouent quotidiennement au sol, gisant, là, languettes écartées. Ou alors c'est la révolte (presque) silencieuse. J'hésite.

Les commentaires sont fermés.