Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 09 avril 2012

L'oeil de Pâques

teulé.jpg

Une enquête de fée à la baguette quelques peu grivoise au cours de laquelle deux chapeaux melons forment un oeuf de Pâques à l'oeil rose et opaque.


Vous y trouverez aussi des objets au caractère bien trempé, des êtres non pas petits mais qu'on voit de loin.

De l'infiniment grand à l'infiniment petit en passant par une poésie couleur lilas, un homme cherchera un souvenir qu'il n'a jamais connu, un autre un souvenir qu'il n'aura jamais. Les photos accrochées au mur jouent des tours aux cadres qui les entourent, et c'est un cratère épidermique qui (r)éveillera sept personnages en forme de pistil d'iris parfait.

Ou alors c'est juste l'histoire d'une jeune femme semblable à un jour de fête. L'histoire d'une divinité locale.

Comme si l'Histoire de tous les temps zoomait progressivement et n'avait existé que pour donner naissance à cette histoire.

Note : délicieuse comme un oeuf avril.

Les commentaires sont fermés.