Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 29 août 2012

Cher amour

cher amour.jpg

Quelques notes de piano, pour commencer. Quelques notes, dans lesquelles la voix de Jean-Pierre Marielle s'installe doucement, sûrement. Et là, Jean-Pierre nous dit : "j'ai repoussé cette frontière pour être au plus près de l'indicible". Il repousse la frontière qui sépare l'écrit de l'imaginaire, de l'image innée, grâce à une "voix-yageuse". Alors, embarquons...

L'homme de théâtre s'efface et met en scène le voyage romanesque de l'écrivain avec justesse. Amour du voyage, voyage d'amour, vers l'amour, le cher amour. Voyages immobiles du théâtre, voyage sur un long fleuve « intranquille », suivre la voix qui nous guide, les yeux fermés, dans Paris, en Amazonie, sur scène, mots wagons, voix locomotive, autour du monde, autour du nous, dans laquelle le vous et le tu se mêlent, s'emmêlent...

Les yeux libres, les images se dessinent avec précision, s'accrochent les unes aux autres et c'est un panorama, un opéra qui se déroule, qui se dévoile, au creux de l'oreille. Tons, inflexions, rythmes, le comédien ravive et prolonge la plume de l'auteur, et répond de ce fait à la question "prendrez-vous le temps de me lire pour me prolonger un peu en vous?"


C'est la première fois que j'écoute un roman et j'suis ravie. Car, après tout :  « Le bonheur du voyage, c'est de faire tout pour la première fois "

 Note : 9/10

 

Ecoutez voir... : http://www.audiolib.fr/