Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 15 avril 2013

Echange mots flambant neufs contre mots d'elle uniques ( Albert Samain - rattrapage)

Littérature, livre, poésie, poème, albert samain, lentement doucement, Lentement, doucement, de peur qu’elle se brise,
Prendre une âme ; écouter ses plus secrets aveux,
En silence, comme on caresse des cheveux ;
Atteindre à la douceur fluide de la brise


éclairé seulement par l'écran nocturne la regarder se décrire se dévêtir de ses pudeurs contempler l'esprit nu à genoux devant l'inconnu se livrer à la nuit sans fausse vertu effleurer le voile qui se lève lentement, doucement, espérer la suite

Dans l’ombre, un soir d’orage, où la chair s’électrise,
Promener des doigts d’or sur le clavier nerveux ;
Baisser l’éclat des voix ; calmer l’ardeur des feux ;
Exalter la couleur rose à la couleur grise ;

allumer son regard de nouvelles constellations lui inventer un avenir étoilé lire entre la courbe des cils se défaire de mots verts pas assez mûrs pour faire tomber l'armure, éviter les mots rouges, qui brûlent la peau comme le fer marque le troupeau, auxquels on s'arrête de peur de perdre la raison

Essayer des accords de mots mystérieux
Doux comme le baiser de la paupière aux yeux ;
Faire ondoyer des chairs d’or pâle dans les brumes ;

préférer les mots bleus les pixels qu’on dit tout près des cieux s'accrocher à la toile filante se prendre au « je » échanger des mots flambant neufs contre des mots d'elle uniques

Et, dans l’âme que gonfle un immense soupir
Laisser, en s’en allant, comme le souvenir
D’un grand cygne de neige aux longues, longues plumes.

flamme en rose du matin aller cueillir un secret dans le jardin quotidien le livrer à la belle (é)toile la délivrer du sacré

appuyer sur la touche Entrée

Lentement, doucement, de peur qu’elle se brise,
Prendre une âme ; écouter ses plus secrets aveux...
(*)


(* : Lentement, doucement)

Les commentaires sont fermés.