Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 26 novembre 2014

Un typhon, fond, fond...

le baiser de la pieuvre.jpgpassagers clandestins.jpgle paradis des orages.jpgà l'arrache.jpglouise elle est folle.jpg

l'homme qui n'y croyait pas.jpgle roman de l'été.jpgnu rouge.jpgdouble bonheur.jpgla mesure du temps.jpg

Le baiser de la pieuvre a encore englouti des Passagers clandestins. Direction Le paradis des orages !  s'exclame-t-elle, en sortant de la douche, enroulée A l'arrache dans une serviette prête à tout dévoiler.
Louise, elle est folle, pensait L'homme qui n'y croyait pas, au paradis. Et pourtant.
Le roman de l'été glissa à terre lorsqu'il vit son corps Nu rouge dans le soleil couchant - un Double bonheur qui lui fit perdre La mesure du temps.

 

Les commentaires sont fermés.