Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 08 juillet 2014

Usage communal du corps féminin

usage communal du corps féminin.jpg

La thèse de Rudolph était que la vie l'amour l'amitié et la filiation ne tenaient qu'à un cheveu. Autrement dit, tout pouvait basculer si tout n'était pas réglé au millimètre près. Et bien sûr, cette bascule entraînait chaque individu , chaque couple, chaque famille dans la mésentente et parfois la tragédie.

Grâce à Gustave Machin, Marie Marron découvrait l'horreur du monde et s'en régalait.

 

 

Lire la suite

lundi, 23 juin 2014

Les bonnes gens

les bonnes gens.jpg

Vient un jour où tout ce que vous croyiez avoir laissé derrière vous plante sa tente au beau milieu de ce que vous espériez encore pouvoir qualifier de lendemains pour hurler : "Par ici".
Eh bien, me voici.

 

A qui peut-on raconter ça ? Qui a les oreilles pour entendre une chose pareille ?

Lire la suite

mardi, 17 juin 2014

A la grâce des hommes

à la grâce des hommes.jpg

 

Agnes pue. Elle est noire de crasse et couverte de croûtes : sang, sueur, humeur. Elle n'est que suintement. Chaque jour qui passe [la] rend moins humaine à leurs yeux. Ils [la] traitent comme un animal, comme une de ces bêtes au regard morne qu'ils rentrent quand il pleut et nourrissent avec ce qu'ils peuvent. Ils refusent de croiser [son] regard. Ils [lui] attachent parfois les jambes, en fin d'après-midi, comme ils le font avec les chevaux.

Lire la suite

mardi, 27 mai 2014

Est-ce ainsi que les femmes meurent ? (38 témoins)

est-ce ainsi que les femmes meurent.jpg

"Il n'y a pas de victoire des images sur les mots. Simplement, la télévision a permis aux gens d'être les témoins directs des événements au lieu de les découvrir à travers la relation d'un reporter, celle-ci fût-elle sincère, brillante, et même, pourquoi pas, artistique.
Encore que la télévision ne puisse susciter que des témoins muets et impotents, condamnés à subir sans pouvoir agir. Imaginez le désespoir d'un homme qui, voyant un drame en train de se jouer sous ses yeux en temps réel, serait empêché d'intervenir à cause de l'interposition d'un simple écran vitré entre lui et la ou les victimes de ce drame.
A moins, bien sûr, que cette homme préfère justement ne pas intervenir."

Lire la suite

lundi, 12 mai 2014

Toutes les familles ont un secret

toutes les familles ont un secret.jpg

"Un secret, c'est une petite portion de silence, toujours pour le bien, toujours parce que c'est mieux comme ça. Et cette portion fait des petits. D'autres petits bouts de rien qui s'agrègent aux premiers. Et chaque génération transmet la boîte à petits rien, la boîte à silence. Muets comme des tombes, discrets, pas curieux pour deux sous, les passeurs de boîte noire avancent, sans jamais jeter un œil, tendre une oreille, secouer pour voir. Rien. Fidèles à la mission qu'on leur a assignée sans jamais leur préciser les termes exacts du contrat, les passeurs avancent jusqu'au prochain relais, le prochain descendant. Chut, c'est rien, c'est la famille."

 

 

Lire la suite

vendredi, 09 mai 2014

la mort du père

la mort du père.jpg

« Pourtant, tout semble comme avant. »

Lire la suite

mardi, 06 mai 2014

Le gang des gigoteurs

gang des gigoteurs.jpg

 

Avertissement aux parents qui auraient le malheur d'ouvrir ce livre :

- ne pas lire cette histoire le soir
- ne pas lire cette histoire seul (et encore moins le soir)
- ne pas lire cette histoire dans une bibliothèque (ou alors en silence, mais
  comme c'n'est pas possible..)
- ne surtout pas lire cette histoire comme une histoire
- et si on vous tire la langue, eh bien.. tirez-la aussi !

Lire la suite

lundi, 05 mai 2014

Une éclaircie est annoncée

une éclaircie est annoncée.jpg

"- Donne-moi une nouvelle, une seule, qui vaille la peine.
 - Après dissipation des brumes matinales, une éclaircie est annoncée."

Lire la suite

vendredi, 25 avril 2014

Trouée dans les nuages

trouée dans les nuages.jpg

« Au début tout était calme, serein, comme au premier jour. Leur vie et leur façon d'être évoquaient ces feuilles d'un vert tendre dont les nervures transparaissent sous le soleil de midi. »

Lui est un travailleur affable et ouvert, toujours prêt à donner un coup de main à ses collègues
Elle a un « caractère qui ressemble de manière frappante à celui de son époux, une féminité hors du commun, une pudeur hautaine et désarmante. »
« Ils étaient aussi visibles que deux étoiles par une claire nuit d'été. »
Leur « vie quotidienne n'était que paix, tranquillité et calme : des existences sages jusqu'à la banalité. » Seul nuage : l'impossibilité de procréer.

 

Lire la suite

mardi, 22 avril 2014

L'invraisemblable histoire de Georges Pessant

pessant.jpg

Régale-toi, lecteur ! C'est encore mieux que les histoire du Nouveau Détective(*), de Faits divers(*), La Crim'(*) et Histoires vraies(*) ! Plus croustillant ! Plus atroce ! Alors non, y a pas de photos. Mais y a mieux que ça.. : les « Confessions du tueur à la Simca 1000 » ! Ses confessions ! Du jamais lu ! :

Lire la suite

lundi, 07 avril 2014

Les derniers planteurs de fumée

derniers planteurs de fumée.jpg
« Il était une fois dans sa chambre d'hôtel un homme à sa fenêtre qui attendait la mer.
Il avait entendu son rire un soir d'enfance au fond du jardin, derrière le rideau de peuplier qui balançait le vent, et il n'avait plus cessé depuis de penser à elle et de la chercher partout, car elle avait disparu sans prévenir, un beau matin. 
»

Lire la suite

lundi, 31 mars 2014

La compagnie des eaux

compagnie des eaux.jpg

"Pour Valère, avant toute chose, il y avait les œufs. Les œufs étaient là depuis toujours. Avant les poissons, avant les arbres, avant les pierres, avant l'eau et le feu, avant le big bang même, il y avait eu les œufs. Si Dieu existe – le seul être dont Valère admettait l'antériorité par rapport aux œufs -, le premier jour, il a créé l'œuf. Et le second, il s'est reposé, car pour l'essentiel, son œuvre était accomplie."

Lire la suite

lundi, 24 mars 2014

La colo de Kneller

la colo de kneller.jpg

Ça se demande pas comment on arrive ici, ça change rien de toute façon. Et puis y a qu'à regarder, pour savoir, en général. Peau fripée ? Noyade. Corps Picasso? Bombe.. Cicatrice à la tempe ?...

Lire la suite

jeudi, 20 mars 2014

Philippe et les autres

philippe et les autres.jpg

« nous sommes nés pour devenir des dieux, et en même temps pour mourir ; contradiction folle. Notre seconde destination n'est terrible que pour nous-mêmes, en ce qu'elle nous interdit d'atteindre jamais la première. Mais la première est insupportable aux autres. Un dieu est une chose insupportable, parce qu'il est parfait. »

Lire la suite

lundi, 17 mars 2014

L'homme à l'oreille croquée

pouy.jpg

 

Une histoire classique, banale. Un ado de 15 ans, Marcel, scolarisé chez les Pères, un peu poète, rentre au bahut à La Rochelle. Dans le compartiment, une fille, un vieux. Sans prévenir, Marcel tombe littéralement sous le charme de la jeune femme qui l'entreprend sans préambule, lui mord le front, échange avec lui ses fluides corporels comme on s'échange des adresses pour ne pas perdre le contact, à la fin des vacances, et, en guise d'adieu, lui bouffe l'oreille.

Lire la suite