Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 31 juillet 2012

Une fille de pasteur

fille pasteur.jpg

 

Une fille de pasteur, jeune femme de 28 ans, célibataire sans enfant fuit le mariage, court enfin, pédale toute la journée. Un itinéraire jalonné de jambes malades à masser en passant par des aspidistras souffreteux, de remèdes à livrer et l'arrivage de nouveaux-nés.

 

 

Lire la suite

lundi, 09 avril 2012

L'oeil de Pâques

teulé.jpg

Une enquête de fée à la baguette quelques peu grivoise au cours de laquelle deux chapeaux melons forment un oeuf de Pâques à l'oeil rose et opaque.

Lire la suite

jeudi, 05 avril 2012

Là-bas sans bruit tombe un pétale

pétale.jpg

Un "nous" ténu, fragile, recherché, malgré tout, malgré l'horreur, l'indicible, l'inconnu. Imperceptible, provisoire, indéfectible, bon gré mal gré : "nous".

Un voile noir, un rideau jeté, ou tombé, sur l'insupportable douleur lointaine et si présente, qui empêche de vivre ou de mourir tout à fait.

Le temps du souvenir qui se contracte, se détend, déforme tout contact avec la réalité.

La tragédie d'un pays qui promène son âme entre folie et déchéance.

Lire la suite

lundi, 02 janvier 2012

Un homme louche

 

un-homme-louche-de-francois-beaune-livre-894523270_ML.jpg

Journal d'un fou, d'un déglingué, aux ressorts trop tendus et prêt à s'envoler, prendre de la hauteur pour mieux observer d'encore plus près ses congénères, cette espèce en voie de prolifération.

 

Lire la suite

jeudi, 15 décembre 2011

Délire d'amour

Mcewan-Ian-Delire-D-amour-Livre-897144652_ML.jpg

J'ai lu entre vos lignes, Ian, et j'ai compris que c'était la seule façon que vous aviez trouvé pour entrer en contact avec moi sans éveiller aucun soupçon. Quelle habileté, quel tact, quelle délicatesse. Cela ne m'étonne guère, à vrai dire, j'ai toujours su, même si c'est la première fois que j'ai la chance de vous lire, que vous étiez exceptionnel.

Lire la suite

jeudi, 01 décembre 2011

Des vents contraires

Des-Vents-Contraires-Livre-896293389_ML.jpg

Saint-Malo et ses côtes déchirées, comme peut l'être parfois le cœur, chahuté par les vagues de l'âme, l'humeur noire comme un ciel en colère.

Lire la suite

mardi, 15 novembre 2011

Des fourmis dans la bouche

Pas facile de caser des décennies de traditions, de soleils brûlants, de mariages forcés, de transmissions de savoirs, de contes et légendes, de terres arides, de fatalité acceptée, normalisée, dans une valise, dans 40m². Khadidja elle a juste la place pour ses cinq enfants, son tapis de prières, les langues de vipères et la faim qui fait gronder les âmes.

Lire la suite

lundi, 07 novembre 2011

Tout, tout de suite

sportès.jpg

à l'ère de ceux qui font des alertes à la bombe simplement parce qu'une émission de téléréalité n'a pas retenu sa candidature,

à l'ère de ceux qui n'en ont pas assez, serrés à six ou sept dans un deux-pièces

ou celle de ceux arrivés sur le sol français il y a quelques années encouragés par un gouvernement qui ne sait pas toujours anticiper

à l'ère d'une société télé réalisée sans coupure au montage, une existence sans loge ni retouche maquillage, dans laquelle on croit pouvoir échapper aux mauvaises ondes, à l'abri sous une capuche.

Lire la suite

mardi, 01 novembre 2011

L'ampleur du saccage

Le mystère erre dans le désert, autour d'un puits comblé par les cendres d'un suicidé. Et non loin se dresse une maison aux murs repoussés par l'horreur, où la tragédie se jouera des  hommes par deux fois, la deuxième nourrie par un secret lourd d'une vingtaine d'années.

Lire la suite

samedi, 15 octobre 2011

Le bureau de l'heure

Donc le temps n'est pas un mouvement, mais ce par quoi le mouvement a un nombre."
Aristote.

« Il existe en Belgique un service public de la conservation et de la diffusion du temps. Dans les sous-sols de l'Observatoire royal d'Uccle, à l'abri de la lumière du jour, des horloges affichent l'heure légale. Des horloges à quartz y côtoient les vieilles horloges à balancier dont le tic-tac signale la présence à qui s'aventure dans ces labyrinthes souterrains. C'est muni d'une torche électrique que Célestin s'y rend deux fois par jour à heure fixe, neuf heures trente et quinze heures trente. Le temps il l'a dans la peau, Célestin. Nul besoin de montre pour savoir que c'est le moment de descendre dans les caves... »

Lire la suite

lundi, 03 octobre 2011

Le bureau de l'heure

 

bureau de l'heure.gif

« Il existe en Belgique un service public de la conservation et de la diffusion du temps. Dans les sous-sols de l'Observatoire royal d'Uccle, à l'abri de la lumière du jour, des horloges affichent l'heure légale. Des horloges à quartz y côtoient les vieilles horloges à balancier dont le tic-tac signale la présence à qui s'aventure dans ces labyrinthes souterrains. C'est muni d'une torche électrique que Célestin s'y rend deux fois par jour à heure fixe, neuf heures trente et quinze heures trente. Le temps il l'a dans la peau, Célestin. Nul besoin de montre pour savoir que c'est le moment de descendre dans les caves... »

Lire la suite

jeudi, 15 septembre 2011

Le guetteur

guetteur.jpg

"Comme chacun sait, mes livres se dinstinguent non seulement par leurtotale absence de portée sociale, mais par le fait qu'ils sont à l'épreuve des mythes : Les Freudiens voltigent tout autour avec circonspection et avidité, dévorés d'un besoin brûlant d'y déposer leurs oeufs, mais ils s'arrêtent, flairent mon texte avec perplexité et parfois même s'en écartent avec horreur. Par ailleurs, le psychologue qui se penche avec sérieux sur mes cryptogrammes cristallins étincelant sous la pluie peut y découvrir un univers mental en voie de dissolution où le pauvre Smourov n'existe que dans la mesure où..." (avant-propos)

Lire la suite

jeudi, 01 septembre 2011

Seventeen

seventten.jpg

- Vous avez dix-sept ans aujourd'hui, êtes radicalement opposés au dirigeants de votre pays, en théorie du moins, le bas-ventre toujours prêt à rougir pour montrer son parti pris,
- vos parents semblent ne plus vous voir,
- seule votre soeur, myope comme une taupe, tapie dans une vie médiocre, qui travaille à la Défense et toujours sur la défensive, se souvient de votre anniversaire...

Lire la suite

15:20 Publié dans contes rendus | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |  Facebook

mardi, 16 août 2011

Larchmütz 5632

L'Orga, une vache télépathe, Adrien et Benno. Annie, et sa tache de vin sur le ventre. Endormis pendant vingt ans.

Lire la suite

mardi, 05 juillet 2011

Confessions d'une radine

confessions.jpg

Une fourmi qui écrit mais n'aspire qu'à chanter tout l'été, remarquez ça coûte rien en chauffage, ni en électricité. Non, quand même pas.. Ce n'est pas ce genre de femme... quoique..

Lire la suite