Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 02 février 2007

Zoreil

Aux Antilles, dans l'océan Indien et l'océan Pacifique, un zoreil est un métropolitain.

"Le créole fait du Blanc le zoreil. Soit qu'il les ait bien évidentes, soit, dit-on, qu'il les coupait jadis en signe de répression."

medium_ziboulateur.3.jpg

jeudi, 01 février 2007

Salamalec

Faire des salamalecs


Chaque peuple possède ses habitudes, qu’il n’est pas toujours facile de partager. L’Histoire est pleine d’exemples à ce sujet. Ainsi les Turcs, qui utilisaient volontiers une formule particulière pour se saluer: tout en portant la main à la poitrine, ils disaient Salamaleikoum, signifiant: « La paix soit avec vous, salut sur toi. »
Gestes et paroles furent évidemment mal "traduits" dans le cours des siècles et la formule est devenue salamalec, vidée de sens et n’exprimant plus que les révérences.
Faire des salamalecs, c’est aujourd’hui faire des révérences à outrance et donner dans l’obséquiosité.

medium_l_habit_ne_fait_pas_le_moine.2.jpg

13:00 Publié dans Un jour un mot | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature, mot | | | |  Facebook

mercredi, 31 janvier 2007

Calligraphe

Calligraphe recherche femme de caractère

medium_a_vendre_invendus.2.jpg

16:35 Publié dans Un jour un mot | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature, mot | | | |  Facebook

mardi, 30 janvier 2007

Obsessence

N. f. :

Besoin obsessionnel de parvenir à un chiffre rond lorsqu'on prend de l'essence à une station libre-service, au risque de faire déborder son réservoir.

A cause de son obsessence, ses chaussures répandaient en permanence une forte odeur de carburant.

medium_le_mokimanke.4.jpg

16:35 Publié dans Un jour un mot | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature, mot | | | |  Facebook

lundi, 29 janvier 2007

Banlieue

Banlieue


medium_motamorphoses.3.jpgBanlieue comme tous les autres bans de la famille, les banni, bandit, banal, bannière, aubaine, bande, contrebande ou forban, a toujours été très dépendant du pouvoir et de son appétit.
A l’origine ces mots appartenaient à deux souches différentes: le francique ban qui voulait dire proclamation et le germanique banda, signe ou étendard servant à désigner un corps de troupe. Les deux clans assez proches ont été fréquemment mélangés, ils ont fini par ne plus faire qu’un, associés étroitement au seigneur, à sa bannière et à son bon vouloir.

Lire la suite

15:50 Publié dans Un jour un mot | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature, mot | | | |  Facebook

dimanche, 28 janvier 2007

Doeuil

Regard embué de mélancolie

Extrait de Le petit fictionnaire illustré.

16:50 Publié dans Un jour un mot | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |  Facebook

samedi, 27 janvier 2007

Titi

Abondamment = en titi (Canada)

"Il pleut en titi", tabarsloune de calvinette !

medium_ziboulateur.2.jpg

 

 

 

13:30 Publié dans Un jour un mot | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livre, francophonie | | | |  Facebook

vendredi, 26 janvier 2007

Sénat

Quand les politiciens sont trop vieux pour penser, on les met dans le Sénat.

medium_le_dico_tout_fou_des_ecoliers.3.jpg

13:50 Publié dans Un jour un mot | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livre, humour | | | |  Facebook

jeudi, 25 janvier 2007

Moisiveté

medium_moisi.jpgOdeur spécifique d'une personne altérée par l'inaction, attaquée par une atmosphère de désoeuvrement.

12:10 Publié dans Un jour un mot | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature, mot | | | |  Facebook

mercredi, 24 janvier 2007

Fornication


Cabanes en planches pour les uns, salles voûtées pour les autres, le péché de la chair a connu des lieux multiples.
C’est également par une assimilation du lieu à l’acte que le mot de fornication s’est développé.
Fornix en latin voulait dire voûté. Les prostituées de bas étage habitaient souvent tout comme le bas peuple et les esclaves, dans des sortes de réduits voûtés taillés à même le mur des maisons. Le mot s’est ensuite appliqué aux prostituées, puis la morale s’est emparée de lui. Au début du xir siècle, il commence sa nouvelle carrière de pécheur et se retrouve dans de nombreux textes religieux, associé aux flammes de l’enfer. Pour le peuple juif, il fait un écart, on lui accorde un sens plus général.
— «Si un homme se détourne de moi pour aller chez les magiciens et les devins et s’abandonne à eux par une sorte de fornication, il arrêtera sur lui l’oeil de ma colère. » (L.evit., XX, 6.) Mis à part cet écart où le mot signifie trahison, dans la mesure où pour les prophètes ces infidélités sont associées à autant de souillures et d'impuretés, le mot gardera une connotation physique. Au moindre faux pas on tombe dans la fornication comme dans l'adultère.

Le morale ne manquera pas de signaler ces zones dangereuses par de nombreuses pancartes et balises lumineuses, sans grand résultat d'ailleurs.

medium_motamorphoses.2.jpg

mardi, 23 janvier 2007

Derrière comme les fesses

Ce qui signifie, au Cameroun, ne pas être au courant. En effet, quoi de plus derrière que les fesses ?

 

medium_ziboulateur.jpgExtrait du Guide des mots francophones, Loïc Depecker.

13:05 Publié dans Un jour un mot | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livre, jeux de mots | | | |  Facebook

lundi, 22 janvier 2007

O.V.N.A.

Sigle de Objet Victime d'un Non-Achat.

Marchandise de supermarché abandonnée en douce par un client versatile loin de son rayon d'origine.

"A l'odeur que dégage le surgelé qu'il vient d'acheter, il se demande s'il ne s'agit pas d'un O.V.N.A."

medium_le_mokimanke.3.jpg

dimanche, 21 janvier 2007

Droits (de l'homme)

Le plus beau produit d'exportation du génie français. Ensemble des libertés publiques attachées à la personne humaine et, plus prosaïquement, aux citoyens d'un Etat, à condition que celui-ci les reconnaisse et les garantisse. Notez qu'à l'époque de leur naissance - la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 -, le principe de précaution jouait déjà : le seul droit "inviolable et sacré" est la propriété privée. Voir bourgeoisie.

medium_polimentik.2.gif

13:05 Publié dans Un jour un mot | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livre, humour, politique | | | |  Facebook

samedi, 20 janvier 2007

Adverbe

Du bon usage :

Là, son pied heurta un cadavre. Elle abaissa sa lampe : c'était celui du garde qui avait eu la tête fendue. Il était COMPLETEMENT mort.

Alexandre Dumas, La reine Margot.

 

Le cadavre était RIGOUREUSEMENT immobile.

Alain et Souvestre, Fantomas, VI.

 

medium_dictionnaire_de_la_betise.4.jpg

12:45 Publié dans Un jour un mot | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mots | | | |  Facebook

vendredi, 19 janvier 2007

Ne pas confondre

Les contrepèteries et les lettres qu'on pétrit

Un comte repu aisé et un contrepet usé

 

LEs roues d'Eve et les doux rêves

 

medium_la_bible_du_contrepet.4.jpg

14:30 Publié dans Un jour un mot | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livre, jeux de mots | | | |  Facebook