Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 01 mai 2007

Col de l'ange

medium_col_de_l_ange.jpgCol de l'Ange

Combien de personnes s’évanouissent tous les jours dans le monde, s’évaporant comme si elles avaient traversé leur existence en sursis?
Des types qui vont chercher un dîner chinois au take-away et qu’on ne revoit jamais, des femmes parties chez le coiffeur et dont on retrouve la voiture, les clés encore accrochées au tableau de bord. Des vieux aussi, qui ont peut-être regardé trop longtemps le fleuve couler du haut d’un pont, des enfants en roller que les parents perdent de vue un instant, un seul, pendant une fête foraine...

Lire la suite

vendredi, 06 octobre 2006

Petit ange

(Extrait - début 2003)

Petit ange

 

 

C’était pas la peine d’essayer

C’était plus la peine d’y penser

Ça devait pas être une bonne idée,

On s’entendait même plus parler.

 

Refrain :

Petit ange s’est brûlé les ailes,

L’éphémère n’a plus d’étincelles,

Dans son agonie regarde vers le ciel :

Douleur indicible aux mortels.

 

Le soleil pâlit dans l’atmosphère,

Lentement s’évaporent les chimères,

L’esprit se fait transparent comme l’air,

De toute sensation l’opium le libère…

 

 

Refrain :  

Petit ange s’est brûlé les ailes,

L’éphémère n’a plus d’étincelles,

Dans son agonie regarde vers le ciel :

Douleur indicible aux mortels

 

 

[...]

18:10 Publié dans de mes nouvelles | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : petit, ange, ailes | | | |  Facebook