Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 16 avril 2012

Lueur

 

Ce matin d'hiver
Marche pieds nus
(1)

ses pieds tressent un rêve violet (2)

(alors) quand la ville s'oublie
à l'épaule du vent (3)

Tu pousses les mots à la lueur de tes doigts (4)

(et) je retourne la lumière
afin qu'elle sèche de tous les côtés (5)

Lire la suite

lundi, 21 avril 2008

Mais, que dis-je? ô sottise ! et quel égarement !

Mais que dis-je ? ô sottise ! et quel égarement !

Il y a si longtemps que j'essaie
de toucher la nuit les fronces les légères

Tu voudrais sans arrêt qu'à tes yeux je me dresse

Resterons-nous en attente
Assis côte à côte

 

320810906.jpg413969065.jpg1197124181.jpget Celle qu'on attendait, Barnaud

samedi, 29 mars 2008

Aux yeux qui s'entr'ouvrent

Aux yeux qui s'entr'ouvrent
les rayons de lumière (1)

Songeant à tant de jours où je perds tout mon temps (2)

Un homme sourit aux figures
écloses au bout de ses doigts (3)

Adieu, exil où j'étais opprimée ! (4)

 

(1) : J.-M. Barnaud, Celle qu'on attendait, p 14

(2) : Martial, Epigrammes, p 133 1085089239.jpg

320810906.jpg(3) : L. Gaspar, Patmos et autres poèmes p 95

(4) : G. Stampa, Poèmes, p 159206634498.jpg