Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 03 novembre 2014

Journal d'une accoucheuse

journal d'une accoucheuse.jpg

 

« je serais la main qui fait se balancer le berceau, le sein qui nourrit les enfants et le vagin qui rend tout possible. Je ne serais rien du tout. »
« j'ai deux filles. Si je leur donne un garçon, peut-être feront-ils comme si j'existais. »

Mrinalini, bouquet de lotus, à l'origine Malini, jardinier, rêve d'être actrice, puis, devant les ovaires d'une grenouille disséquée flottant dans l'eau telles des ailes, devient gynécologue. Les femmes de Chennai, anciennement Madras, ont besoin d'ailes.

 

 

 

Lire la suite

mercredi, 21 février 2007

Prise de position

Arundhati Roy revient à la fiction
LEXPRESS Livres 15/02/2007


L'écrivaine indienne Arundhati Roy a annoncé qu’elle s'attelait à un nouveau roman. Dix ans après le dernier, Le Dieu des petits riens, la gagnante du Booker Prize estime qu’une nouvelle fiction l’aidera à exprimer ses pensées. «Je veux dire des choses sans avoir à marcher sur des œufs. Avec une fiction, je n’aurai pas à choisir entre ce qu’il faut dire et ce qu’il ne faut pas. J’ai bien conscience que, depuis Le Dieu des petits riens, nous sommes dans un monde différent, un endroit différent, qui nécessite d’être écrit différemment, et j’en ai vraiment envie.»
Depuis une décennie, Arundhati Roy est surtout connue pour ses prises de position contre le gouvernement indien. Après un bref séjour en prison, elle a refusé un prix de l’Académie des Lettres indiennes pour marquer son opposition à la politique du gouvernement, notamment son soutien à George W. Bush.