Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 22 août 2007

Au secours pardon

59963f19bae877aafa9e7b0114c66c32.jpgAuteur: Frédéric Beigbeder

Voici donc le dixième livre de frédéric Beigebeder! Qui pour moi n'a commis aucune faute de goût dans son parcours littéraire, sa façon d'écrire tout en autodérision, et ses histoires romantico-égoîste m'ont toujours fait rire et aussi, il faut l'avouer  réfléchir...sur ma condition de terrien dans notre société de consommation immorale et cynique.

Dans ce livre on retrouve le héros "de 99 francs", Octave Parango par le biais duquel Beigebeder  dénoncait les dérives du monde de la publicité et  de la manipulation des médias sur nos cerveaux pour acheter un maximum de choses souvent inutiles.

Beigebeder réitère cette attaque en règle du système capitaliste, et tape  ce coup-ci  sur le monde de la mode, à la véritable traite des blanches que génére cette industrie censer pourtant  rendre les femmes du monde entier plus belles... Pire encore à la tendance actuelle de débaucher des filles de plus en plus jeunes, dans un monde sans pitié et par là même standardiser les canons de beauté vers une image de femme enfant, à deux doigt de l'incitation à la pédophilie...  Mais si ces dérives qu'il expose dans ce livre ne nous surprenne pas vraiment, il suffit de voire les couvertures de Elle ou de voir les ennuis de Kate Moss ou de Naomi Cambell pour entrevoir ce monde sulfureux. La véritable révélation de ce roman est la description de la Russie actuelle (très inquiétante), qui est plongée dans un système capitaliste très violent et où le pouvoir de certains oligarques russes qui vivent comme des nababs entraîne des désartres humains, dans une société  de plus en plus nationaliste et quasiment fachiste...

 Octave  attiré par l'appât du gain et véritable obsédé sexuel qui multiplie les conquêtes féminines est devenu après sa sortie de prison  un talent scout , c'est à dire un chasseur de futurs mannequins pour la firme l'Idéal "mon métier n'en était pas vraiment un : "talent scout" même le nom est pathétique j'étais payé pour chercher la plus belle fille du monde et en Russie j'avais l'embarras du choix" (...) mon modèle était Dominique Galas, le célèbre Français qui a découvert Claudia Schiffer en 1987 dans une discothèque de Dusseldorf. Je l'ai rencontré sur une plage de Saint Barthélemy où il a pris sa retraite à 43 ans."

 La société de cosmétique l'IDEAL visant à redorer son blason et à conquérir de nouvelles parts de marché charge Octave de trouver la première top model "humanitaire", une tchéchène en Russie! Celui-ci   toujours en proie à des problèmes de consciences  en rapport à sa vie de débauche se confesse à un pope qu'il a rencontré à Paris dans un café à la mode, l'homme lui présente Léna une adolescente de 14 ans.Le quadragénaire tombe immédiatement amoureux de l'adolescente pour lui la descente aux enfers va commencer.

Ce roman est le livre le plus sombre de Beigbeder et aussi je trouve le plus réussi depuis 99 francs (prix interallié 2000).

                                            AGENT BEN.

EXTRAIT

 

Lire la suite

08:20 Publié dans contes rendus | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : literrature | | | |  Facebook

dimanche, 12 août 2007

SIDDHARThA

899a65a17a1aa364c22f486e832022fb.jpgAuteur: Hermann Hesse

Titre: Siddhartha

 Pour ce livre "Siddhartha" Herman Hesse l' écrivain allemand a recu le prix nobel de littérature (en 1946) au lendemain de la seconde guerre mondiale  . 

 Ce ne fut certainement pas le fruit du hasard, et même on peut le voir comme  un beau symbole. Premièrement parceque   cet auteur  avait  toujours eu une vision pacifiste du monde et  prit partie  très tôt dans divers écrits avec Thomas Mann et d'autres écrivains Allemands contre la guerre et contre le nazisme. Deuxièmement parceque ce livre raconte l'histoire d'un homme cherchant la sagesse, et qui malgré ses fautes, ses "péchés" va se diriger vers le chemin de la rédemption.

                           Ce livre est le roman de l'initiation de Siddhartha, indien de l'époque du Bouddha historique qui se déroule au 6eme siècle avt Jésus Christ. Siddhartha fils de Brahmane très religieux, marque son indépendance d'esprit en voulant trouver la sagesse par lui même en dehors des institutions religieuses de l'époque. Il pars donc à travers l'Inde afin de parfaire son karma. Là, Siddhartha va être confronter à la réalité des hommes et se laisser corrompre par l'argent, le jeu, les femmes. Ce n'est qu'au bout de nombreuses mésaventures qu'il va trouver la paix intérieure, la purification de son esprit.

 Ecrivain confirmé (il a 45 ans quand paraît le roman) Hermann Hesse nous livre dans un style très épuré, un livre plein de sagesse et d'humanité, dans lequel il fait le rejet de toutes les doctrines, condamne le monde de l'argent, et fait l'éloge  d'une vie simple et  contemplative dans l'Inde du Bouddha.

                                                         AGENT BEN. 

08:55 Publié dans Petites merveilles | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Literrature | | | |  Facebook