Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 21 avril 2008

Mais, que dis-je? ô sottise ! et quel égarement !

Mais que dis-je ? ô sottise ! et quel égarement !

Il y a si longtemps que j'essaie
de toucher la nuit les fronces les légères

Tu voudrais sans arrêt qu'à tes yeux je me dresse

Resterons-nous en attente
Assis côte à côte

 

320810906.jpg413969065.jpg1197124181.jpget Celle qu'on attendait, Barnaud

samedi, 29 mars 2008

Aux yeux qui s'entr'ouvrent

Aux yeux qui s'entr'ouvrent
les rayons de lumière (1)

Songeant à tant de jours où je perds tout mon temps (2)

Un homme sourit aux figures
écloses au bout de ses doigts (3)

Adieu, exil où j'étais opprimée ! (4)

 

(1) : J.-M. Barnaud, Celle qu'on attendait, p 14

(2) : Martial, Epigrammes, p 133 1085089239.jpg

320810906.jpg(3) : L. Gaspar, Patmos et autres poèmes p 95

(4) : G. Stampa, Poèmes, p 159206634498.jpg